Où aller pour se distraire en Dordogne ?

se distraire en Dordogne

La Dordogne attire les vacanciers et les voyageurs pour ses vestiges historiques ainsi que sa richesse culturelle. Le parc du Bournat constitue aussi son meilleur atout. Il réunit une multitude d’attractions dans un seul et même endroit.

Présentation du Bournat

Le Bournat est une ancienne ferme transformée en parc à thème. Il a vu le jour en 1992 à l’initiative de Paul-Jean Souriau. Il se trouve en Dordogne dans la commune du Bugue. Il s’étend sur 8 hectares et se compose de plusieurs bâtiments, tels qu’une école, un lavoir, un bureau de poste. Il est constitué de plusieurs ateliers d’époque, comme : le moulin à farine à vent ou à huile de noix, l’atelier du potier ou du photographe, ainsi que l’atelier du tresseur de blé. En tant que parc, il abrite des manèges servant d’attraction dans les fêtes foraines. Plusieurs personnes animent ses activités diurnes et nocturnes au quotidien. De vrais artisans travaillent et reçoivent ses visiteurs dans ses ateliers. D’après les statistiques de 2016, 9 travailleurs assurent son bon fonctionnement chaque saison. En période de vacances ou de fêtes, ce nombre augmente jusqu’à 90. Pour ce qui est de ses visiteurs, les chiffres montrent qu’ils étaient de 125 000 en 2016. Depuis qu’il a ouvert ses portes, près de 3 millions de personnes sont venues pour s’y distraire.

Attractions disponibles dans le parc

Si ce village reconstitué du Périgord des années 1900 attire autant de gens, c’est grâce à ses diverses attractions. Tous ceux qui s’y rendent accèdent à des jeux d’époque, comme la chenille, la grande roue, et les manèges. Ceux-ci tournent au rythme des chansons qui ont bercé les enfants des années 30 à 60. Les visiteurs du Bournat ont la possibilité de revivre ou de faire vivre à leurs enfants les meilleurs souvenirs de leur passé. Ils y retrouvent des animations qui rappellent les moments où l’industrialisation était à son apogée. Ils disposent d’un atelier de photographie qui leur prête des vêtements traditionnels pour leur séance photo. Enfin, ils peuvent y découvrir la totalité du site sur un Stanley, un bus américain célèbre dans les années 1900.

Outre ces activités de jour, grands et petits ont la chance d’opter pour celles de la nocturne. En effet, les responsables du parc organisent des spectacles qui durent jusqu’à minuit. En même temps, les jeux de fêtes foraines continuent de fonctionner. Les soirées se terminent généralement par un feu d’artifice qui a lieu sur la grande place.

Mode d’accès au parc

Le parc est ouvert entre le mois d’avril et le mois de septembre. Ses horaires d’ouvertures varient selon les périodes. Pour 2009, par exemple, il reçoit les visiteurs de jour de 10 h à 18 h d’avril à juin. Par contre, ces heures de visite changent en juillet et en août. Durant ces deux mois, il ouvre à 10 h et est fermé à 19 h. Les activités de nuit se déroulent principalement le mercredi selon un calendrier préétabli.

En général, deux heures suffisent pour découvrir le parc en entier. Cependant, les visiteurs peuvent y rester pendant un laps de temps plus long. Pour disposer de cet avantage, ils doivent choisir le pass, une option de billetterie illimitée et valable pendant une saison. Pour ce qui est des tarifs, il change selon l’âge et le statut de chacun. Les chercheurs d’emploi, les personnes souffrant de handicap et les étudiants bénéficient d’une réduction. Il en est de même pour les enfants qui ont entre 4 et 12 ans. Pour les personnes âgées de trois ans et moins, l’accès est gratuit. Tous les ans, les clients du parc profitent d’une journée d’attraction gratuite.

Vacances en camping : quelle formule choisir ?
Destinations de vacances en Italie : opter pour un circuit en Sicile