La région centre de Palestine

La Samarie

La ville de Samarie fut la capitale du royaume de Palestine après le schisme avec Juda. Elle connut son apogée aux IXe et VIIIe siècles av. J.-C., puis fut détruite par Salmanasar V d’Assyrie, qui déporta sa population. Elle fut prise ensuite par Alexandre, puis par Pompée.

Région entre la Galilée, au nord, et la Judée, au sud, accidentée par les monts de Samarie, dominant le fossé du Ghor et la plaine de Jezréel (ou d’Esdrelon).

La Judée

Le nom de Judée fut donné, après la captivité de Babylone (VIe s. av. J.-C.), à la région correspondant approximativement aux limites de l’ancien royaume de Juda. Après avoir subi la domination babylonienne, celle de la Perse, des Ptolémées d’Égypte, puis des Séleucides, la Judée retrouva son indépendance sous la dynastie asmonéenne qui régna à partir de 141 av. J.-C. Conquise par Pompée en 63 av. J.-C. et devenue protectorat romain, elle fut définitivement incorporée à l’Empire en 44 apr. J.-C. Composée de plateaux calcaires accidentés, elle est très arrosée en saison froide, sauf dans le désert de Judée.

La région sud de Palestine
Places dans la région du nord de Palestine